Médiamétrie a dévoilé les résultats de son étude « Année radio 2017-2018 ». On y apprend que 43 millions de personnes en France écoutent chaque jour la radio, soit près de 8 personnes sur 10.

Les radios musicales, plébiscitées par les auditeurs

Le principal facteur de motivation pour se brancher sur la radio est la musique (57,4% des personnes interrogées). 3 personnes sur 4 considèrent en effet que ce média leur permet d’écouter de la musique variée. Les programmes musicaux, toutes radios confondues, affichent une part d’audience de 38,5%. Ils sont suivis par les programmes généralistes (37,3%), locaux (19,2%) et thématiques (13,4%). Les nouvelles constituent la seconde motivation après la musique (52,1%), suivies des informations pratiques (météo, circulation…). En moyenne, un auditeur se branche sur 1,8 station par jour, et 3,4 sur 3 semaines.  

Un média transgénérationnel

Les 35-59 ans sont les plus amateurs avec près de 85% d’entre eux qui écoutent chaque jour ce média. La radio rassemble également les jeunes (72% des 13-24 ans) et les seniors (78% des 60 ans et plus). Les chefs d’entreprise (de plus de 10 salariés) sont également des grands auditeurs : ils sont 98,5% à l’écouter chaque jour. Les matinales sont incontournables. 8 heures du matin est en effet l’heure la plus écoutée : 14 millions d’auditeurs sont branchés sur leur poste à ce moment-là. Tout public confondu, la radio inspire confiance (70%). Ce qui explique sans doute son succès.  

Le digital, avenir de la radio ?

Chaque jour, 12,2% de la population écoute la radio sur les supports digitaux (smartphone, tablette, applications mobiles…), dont 20% des 13-19 ans. 33,9% des internautes de 15 ans et plus écoutent la radio sur internet en moyenne sur un mois, dont 17,4% en replay. Les podcasts remportent également un franc succès : chaque mois, un internaute télécharge en moyenne 16,9 podcasts et en écoute 13,7.  

Laisser un commentaire