Toutes les news communication, communication finance, communication digitale, rp et relations medias
Articles
L’histoire des stories et de leur influence
07 juin 2019     #Digital

Sur les réseaux sociaux, l’un des formats les plus appréciés et les plus regardés est la « Story ». Cette séquence de vidéos et de photos éphémères a gagné non seulement le cœur des utilisateurs mais également celui des entreprises, qui y ont vu l’opportunité de montrer leur marque sous un jour plus lumineux tout en ayant la possibilité d’augmenter les visites sur leur site internet.  

 

Snapchat, Instagram, Facebook… : quelle est l’histoire des Stories ?


Les Stories sont de mini séquences vidéo et des photos éphémères qui forment une histoire, que l’on partage sur les réseaux. Elles ont débuté avec Snapchat il y a quelques années. Le réseau social spécialisé dans la photo et la vidéo éphémères avait allongé le temps de visionnage des contenus à 24 heures. Instagram et Facebook ont depuis repris ce format, en y ajoutant d’autres options : mettre les stories « à la une » sur son profil, partager une story avec ses contacts, cibler les personnes avec qui l’on souhaite partager sa story, voir les statistiques et l’identité des spectateurs, voir les stories de ses contacts sur la page d’accueil…  

 

A quoi servent les Stories ?

 

Les stories racontent des histoires, comme leur nom l’indique. Elles servent également à faire des tutoriels ou à diffuser des interviews, poser des questions à ses abonnés… Elles ont un but double. Pour l’image d’abord, puisqu’elles adoptent un format éphémère, ont un caractère spontané et sont plus impactantes qu’un simple post. Le spectateur doit rester connecté pour ne rien rater. Pour le business ensuite, puisque les stories d’Instagram intègrent de nombreuses fonctionnalités de vente, la possibilité de « swipe up » pour se rendre directement sur un lien, des boutons « call-to-action » vers des sites d’e-commerce…  

 

Comment mesurer l’influence des Stories ?

 

Pour mesurer au mieux l’impact des stories publiées, il faut se pencher sur le nombre d’impressions et la portée des contenus, ainsi que sur le taux de complétion, soit la part des individus exposés à une story qui la visualisent entièrement. Avec 300 millions d’utilisateurs quotidiens et 4,2 milliards de « j’aime » par jour, Instagram est sans conteste le réseau social le plus utilisé et le plus pertinent. L’application est en progression chez les Millenials, puisque 80% de l’audience a moins de 35 ans, et qu’elle est très utilisée chez les YouTubers. Les stories sont un très bon moyen d’augmenter la visibilité d’une marque avec spontanéité et transparence mais nécessitent un certain savoir-faire pour capter l’attention de son audience.