Toutes les news communication, communication finance, communication digitale, rp et relations medias
Articles
La réforme de l’audiovisuel public est enclenchée
05 juin 2018     #Médias

Les grandes orientations de la réforme de l’audiovisuel public ont été présentées par la Ministre de la Culture ce lundi 4 juin. Les dirigeants de France Télévisions, Radio France, France Médias Monde, l’Institut National de l’Audiovisuel, TV5 Monde et Arte étaient présents.  

 

Redynamiser l’image de la télévision publique


En décembre dernier, un sondage Ifop pour Cnews révélait que près de 73% des Français n’étaient pas satisfaits de l’audiovisuel public. C’est dans ce contexte que le Gouvernement annonce ses pistes pour revoir son fonctionnement. Parmi les grands principes de la réforme : l’investissement de 150 millions d’euros supplémentaires chaque année dans le numérique, l’intensification des programmes régionaux sur France 3 et un modèle social réformé. Le Gouvernement souhaite ainsi réaliser entre 250 et 500 millions d’euros d’économies d’ici à 2022 tout en retrouvant son public. Rappelons que le budget total s’élève à 3,9 milliards d’euros en 2018.  

 

Adapter les programmes aux régions et aux mutations sociales

 

Parmi les pistes concrètes qui ont été présentées, la chaîne France 4 va disparaître de la TNT. Sa ligne éditoriale, orientée jeunesse, semble plus adaptée au numérique. Pour y mettre à la place France Info TV ? La Ministre a souhaité rappelé dans un entretien au Monde que si « l’attribution des fréquences n’est pas une prérogative du gouvernement, mais du Conseil Supérieur de l’audiovisuel (…) sa place sur la TNT (canal 27) est un réel handicap ». Pour France 3, la demande est de tripler les programmes régionaux (actuellement de deux heures par jour) en partenariat avec le réseau France Bleu. France 3 se verrait ainsi défini comme un « media quotidien régional qui sera la voix des territoires » décliné en télévision, radio et sur les réseaux sociaux. Une expérimentation sur deux villes est actuellement en cours.  

 

Cibler la jeunesse


En investissant dans le numérique, le Gouvernement souhaite reconquérir la jeunesse et les « digital natives ». Deux nouveaux médias en ligne vont être lancés : un premier concernant l’art et la culture (fin juin) proposant des podcasts et des webséries, l’autre destiné à un public jeune avec « des formats courts et innovants ». Les 6 sociétés incluses dans l’audiovisuel public vont mettre en commun leurs offres en ligne pour proposer début 2019 ce nouveau média générationnel destiné aux 15-30 ans.  

 

Lutter contre les fake news


La Ministre de la Culture a également annoncé la création d’une plateforme commune de décryptage des fausses nouvelles. Le sujet des fake news est en effet au cœur des préoccupations. Emmanuel MACRON avait lui même promis une loi sur le sujet lors de ses vœux à la presse en janvier dernier. Une proposition soutenue par 70 % des Français