Toutes les news communication, communication finance, communication digitale, rp et relations medias
Articles
23 avril 2018     #Médias

La presse en forme, tirée par le numérique



L’ACPM, l’organisme de certification des chiffres de ventes et d’audiences de la presse, a récemment remis ses Etoiles aux médias écrits français. Principal enseignement, si le numérique tire indéniablement le lectorat vers le haut, il ne cannibalise pas les ventes papier.
 

Ouest France en tête


Avec une diffusion France payée de 671 228 exemplaires par numéro en 2017, Ouest France devance tous les autres titres de la presse quotidienne. Le Figaro n’arrive en seconde place qu’avec 307 912 exemplaires par numéro. Ils sont suivis par Le Monde (284 738 exemplaires), Sud Ouest (237 408 exemplaires) et L’Equipe (234 899 exemplaires). De façon globale, les ventes de presse sont en baisse (-3,1%), que ce soit pour la presse régionale (-2,37%) ou magazine (-4,35%). Parmi les autres types de presse en déclin, les féminins dégringolent et enregistrent leur plus forte décroissance depuis plusieurs années (-4,85%) ainsi que ceux spécialisés dans la cuisine (-10%). La situation est toutefois légèrement positive sur la presse quotidienne nationale avec une croissance de 0,52% des ventes. Un chiffre certes peu élevé, mais c’est pourtant la première fois depuis près de dix ans qu’il est en hausse. Le journal Le Monde enregistre ainsi une croissance des ventes importante (+ 5,6%) tandis qu’Aujourd’hui en France affiche une forte baisse (- 8,51%) ainsi que le gratuit Cnews Matin (-16,34%).
 

Le numérique, moteur de la croissance

 

Les ventes sont tirées par les abonnements numériques, qui représentent désormais en moyenne 22% des ventes. La lecture sur le numérique continue d’augmenter et dépasse maintenant celle sur papier (54% vs 46%) avec en supports de prédilection le smartphone (24%), l’ordinateur (20%) et la tablette (10%). C’est Le Figaro qui arrive en tête des titres les plus lus sur mobile avec 11 millions de lecteurs, suivi du Monde (9,4 millions). Les kiosques des opérateurs télécoms ont notamment permis de booster les ventes de certains secteurs tels que le people, l’auto et la déco. Le magazine Public réalise par exemple un tiers de ses ventes par ce biais. L’ACPM confirme néanmoins que 43% des lecteurs restent exclusivement « print ».

 

Des français qui lisent à la maison


En moyenne, ils consomment 5 titres de presse par mois, et 6 pour les femmes, dont un quotidien. La lecture, tous supports confondus, représente 22 minutes par jour. Elle se fait en grande majorité à la maison (60%), au bureau (10%) et enfin dans les transports en commun (9%)..