Toutes les news communication, communication finance, communication digitale, rp et relations medias
Articles
Les réseaux sociaux, entre addiction et compétition
21 septembre 2018     #Digital

Les réseaux sociaux sont devenus incontournables. Trop ? Tandis qu’une étude révèle que 84% des entreprises estiment que leur présence sur les médias sociaux est importante pour rester compétitives, le Gouvernement entend légiférer contre l’addiction que peuvent créer Facebook, Instagram ou encore Twitter. De leur côté, ces derniers rivalisent d’ingéniosité pour conserver leurs abonnés.  

 

Pour la majorité des entreprises, les réseaux sociaux font désormais partie intégrante de leur stratégie


Selon la nouvelle édition du baromètre des réseaux sociaux de Hootsuite et Visionary Marketing, 91% des entreprises sont présentes sur Facebook. Elles sont 83% à posséder un compte Twitter, ce chiffre s’élevant à 95% pour les grandes organisations. Le trio de tête est complété par LinkedIn, 77% des entreprises y possédant une page. Youtube et Instagram suivent avec respectivement 65% et 55% des entreprises représentées. Réalisé auprès de 9000 répondants au sein de 19 pays, dont plus de 400 entreprises françaises, ce baromètre révèle l’intérêt grandissant des organisations pour les réseaux sociaux, 77% du panel estimant que leur importance a augmenté en 2017 et 73% que leur utilisation va continuer à croître. Leurs objectifs sont de développer la notoriété de l’entreprise (91%), gérer la réputation de la marque (74%) puis bâtir et gérer une communauté engagée (70%). Pourtant, une grande majorité des entreprises a des difficultés à évaluer les campagnes et interpréter les données qui en découlent.  

 

Le Gouvernement en lutte contre l’addiction aux réseaux sociaux

 

Véritable phénomène de société, la consultation frénétique des pages Facebook de ses amis virtuels ou des photos de vacances des influenceurs sur Instagram peut mener à la dépendance. Le secrétaire d’Etat au Numérique, Mounir Mahjoubi, a lui même déclaré en avoir été la victime (interview RTL du 10 septembre) et avoir souffert d’une dépendance aux « alertes permanentes ». Ainsi, il compare cette addiction aux jeux d’argent et souhaite instaurer un système d’alerte informant du temps passé en ligne. Pour rester concentrés, les smartphones sont même bannis des réunions de travail avec ses équipes ! Le secrétaire d’État n’exclut pas une loi sur le sujet. Rappelons que Facebook a annoncé cet été qu’il allait informer les internautes sur le temps passé à consulter l’application.  

 

Les réseaux sociaux continuent d’innover pour attirer et fidéliser les abonnés

 

Parmi les annonces faites cette semaine, Twitter va certainement revoir son algorithme pour remettre en place une timeline chronologique. Les abonnés auront ainsi le choix entre l’apparition des tweets par date ou par « actualités marquantes ». Instagram a lancé de son côté la fonctionnalité « Shopping » dans ses stories. Snapchat sort une solution de mesure de la visibilité et de la fraude publicitaire pour les campagnes vidéos, développée avec Integral Ad Science, et enfin YouTube lance ses premières séries françaises.