Toutes les news communication, communication finance, communication digitale, rp et relations medias
Articles
Savoir communiquer, c’est un métier
15 juin 2018     #Communication

Cette semaine, deux opérations de communication ont fait parler d’elles. Tout d’abord, une vidéo du Président Macron sur les aides sociales, puis ensuite les déclarations d’un célèbre joueur de football sur son avenir. Savamment orchestrée et réfléchie, la communication permet d’atteindre un objectif. Mal préparée, elle peut virer au fiasco médiatique. Retour sur deux opérations qui ont tourné différemment, avec nos conseils pour éviter la crise.  

 

Une vidéo divulguée « par hasard »


En publiant une vidéo sur son compte Twitter personnel dans la nuit du 12 au 13 juin, son huitième tweet depuis le début de l’année, Sibeth Ndiaye, la conseillère en communication du Président Macron a crée le buzz. Comment ? Avec une séquence qui semble discrètement être « prise sur le vif ». Dans la légende, on apprend que le Président est un homme « toujours exigeant » et qu’il faut se remettre « au boulot ». Premier message : même tard, E. Macron et ses équipes sont toujours sur le qui-vive et disponibles pour les Français. Un message fort à l’heure où les députés, notamment de l’opposition, se sont plaints de la charge de travail à l’Assemblée Nationale. Et dès les premières secondes de la vidéo, l’expression employée est choc : « dans tout le système social, on met trop de pognon (…) ». Un terme familier peu habituel pour un Président. Second message : le Président s’exprime comme tous les Français et surtout, veut faire bouger les choses. Avec cette communication très travaillée et finalement tout sauf naturelle, les équipes de l’Élysée ont eu la résonnance qu’elles souhaitaient dès le lendemain, jour du discours Présidentiel devant la Mutualité Française. L’objectif était de reprendre la main sur la communication face à la gauche, sur un sujet qu’elle préempte généralement, même si personne n’a été dupe de l’opération.  

(Faire) Parler avant la Coupe du Monde, une bonne idée ?

 

Après des semaines de suspense pour tous les amateurs de football, au moment même où l’effervescence liée à la Coupe du Monde se fait sentir, un des joueurs de l’équipe de France a annoncé son choix pour la suite. Une opération de communication en plusieurs temps, qui n’a pas manqué de faire réagir. Malheureusement, pas de la façon escomptée. Mardi 12 juin, Antoine Griezmann annonce en conférence de presse que sa « décision est prise, mais que ce n’est pas le moment ni l’endroit pour le dire ». Pourquoi pas, puisque l’enjeu des semaines à venir est de taille. Mais l’annonce a finalement été faite deux jours plus tard dans une vidéo teaser publiée sur le compte Twitter d’une chaîne payante espagnole, puis intégralement dans un documentaire diffusé le soir même. Et la révélation en question est tombée complètement à l’eau lorsque Griezmann a annoncé qu’il restait dans son club actuel (l’Atletico de Madrid) là où les Espagnols le voyait déjà au Barça. Les quotidiens sportifs du pays ont d’ailleurs fait leurs gros titres de l’affaire, jusqu’à la qualifier de « Honte » pour le club catalan qui n’a pas réussi à attirer le joueur. Une communication trop marketing qui a été très critiquée et qui intervient juste au lancement de la Coupe du Monde.  

 

La communication est elle aussi une affaire de timing


Pour attirer l’intérêt des médias, il faut savoir choisir le bon moment. Prendre la parole trop tôt, ou trop tard, peut s’avérer catastrophique. Pour éviter la crise médiatique, mieux vaut avoir anticipé les paramètres extérieurs (risques de fuite, concurrence, événement ayant lieu le même jour…). Votre agence de communication et de Relations Presse sera votre meilleur conseil pour vous accompagner dans une opération de prise de parole.